Formation et rémunération prises en charge : Transitions collectives vous permet de changer de métier en toute sécurité dans un secteur à forte perspective d’emploi. Comment en bénéficier ?

L’entreprise dans laquelle vous travaillez connaît des difficultés en raison de la crise sanitaire et économique actuelle. En 2020, elle a peut-être dû recourir à l’activité partielle (convention d’Activité Partielle de Longue Durée) ou bénéficier d’un Prêt garanti par l’Emploi, pour pouvoir conserver votre emploi. En 2021, la situation ne s’est pas arrangée. Toutefois, afin d’éviter un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) ou des licenciements économiques, votre direction vous a informé du nouveau dispositif Transitions collectives qui permet aux salariés qui le souhaitent d’être formés à un métier porteur dans la région. On vous dit tout sur les avantages d’un tel dispositif et la marche à suivre pour pouvoir en bénéficier.

LES AVANTAGES DE TRANSITIONS COLLECTIVES POUR LES SALARIÉS DONT L’EMPLOI EST MENACÉ

  • Vous êtes acteur de votre parcours professionnel et n’avez pas à subir un licenciement,
  • Vous développez vos compétences et votre employabilité dans un nouveau domaine,
  • Vous construisez un vrai projet de vie dans votre région,
  • Votre salaire et votre contrat de travail sont maintenus pendant toute la durée de la formation,
  • Vos droits inscrits sur votre compte personnel de formation (CPF) ne sont pas mobilisés dans le cadre de ce parcours de reconversion.

BÉNÉFICIER DU DISPOSITIF TRANSITIONS COLLECTIVES : UNE MARCHE À SUIVRE INDIVIDUELLE

1/ Votre direction vous a présenté (ou identifié dans sa constitution) la liste des métiers fragilisés au sein de l’entreprise. Vous savez que votre métier est concerné.

2/ Vous vérifiez que vous réunissez les critères (nature du contrat de travail et ancienneté dans l’entreprise) vous permettant de bénéficier du dispositif.
>> Je vérifie les conditions d’éligibilité

3/ Vous prenez contact avec votre Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) pour qu’il vous informe des métiers porteurs de votre région et vous accompagne dans la définition de votre propre projet de reconversion.
>> Je prends contact avec le CEP de ma région

4/ Vous demandez puis déposez votre dossier de demande de financement de reconversion professionnelle auprès de l’association Transitions Pro de votre région.
>> Je prends contact avec la Transitions Pro de ma région

5/ Votre projet est examiné par la commission paritaire de Transitions Pro. Si l’avis est favorable, votre formation peut débuter.

C’est quoi le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) ?

Le CEP accompagne de façon gratuite et personnalisée les salariés du privé dans leur projet de reconversion professionnelle.

C’est quoi un métier porteur ?

Les métiers porteurs sont soit des métiers émergents issus de nouveaux domaines d’activité en plein essor, soit des métiers en tension dans des secteurs d’activité qui, traditionnellement, peinent à recruter. Retrouvez la liste des métier porteurs sur le site de votre préfecture de Région.

Et si je ne veux pas me reconvertir dans un métier porteur ?

Rien ne vous empêche de vous reconvertir dans un autre métier et dans les mêmes conditions (accompagnement CEP, financement de la formation hors CPF, salaire maintenu…) à travers le dispositif Projet de Transition Professionnelle (PTP). De la même façon, votre métier n’a pas besoin de faire partie de la liste de métiers fragilisés au sein de votre entreprise pour faire une demande de PTP.

Votre emploi est menacé ?
>> Découvrez comment bénéficier du dispositif Transitions Collectives en Centre Val de Loire

TP_TRANSCO_DEP_SALARIE_148,5x210_CVDL_HD

SPECIAL COVID-19 | NOS REPONSES A VOS QUESTIONS

Nous vous invitons à consulter régulièrement cette foire aux questions car nous la mettrons à jour et l’enrichirons en fonction des demandes et des informations qui nous parviendront.

> Consulter la FAQ

Skip to toolbar